HISTORIQUE DE L’EXPLOITATION

Créée en 1991, Toulouse Roses Production plante 4000 m2 de rosiers pour produire des roses fleurs coupées, de 40 variétés fantaisie pour le marché de demi gros toulousain, en culture sur laine de roche, sous serres verre parfaitement équipées (ordinateur de gestion du climat, de fertirrigation, chauffage basse température au sol et d’ambiance, écran thermique, récupérateur de chaleur de fumée et de CO2 pour l’alimentation carbonée des plantes…)

En 1993, 50 variétés de narcisses et 6 de pivoines sont installées en plein air pour compléter la gamme de fleurs coupées.
La tenue en vase de nos productions, locales, et l’originalité de nos variétés sont appréciées des clients professionnels.

En 1995, la vente directe aux particuliers est développée à la serre pour compléter l’écoulement des productions. . Nous adhérons à BIENVENUE A LA FERME .

Cependant cela ne suffit plus en 2000 pour écouler toutes nos fleurs à un prix décent.

Aussi une réorientation de la moitié de nos serres est décidée vers la production de rosiers de jardin et de plantes fleuries à destination des particuliers.

Ces cultures permettent de plus de réutiliser la totalité des solutions d’engrais rejetées par les rosiers (conservés) pour la production de fleurs coupées.
Elles s’inscrivent dans l’optique de la production raisonnée, respectueuse de l’environnement en ne créant ni déchets, ni rejets. Toute l’eau et tous les engrais sont recyclés en totalité.

En 2006, après réflexion sur les besoins en chauffage de nos cultures, il est décidé de ne plus produire de roses durant l’hiver (avec une consigne de température de 20°C) et de développer une autre espèce de fleurs coupées fleurissant à 6°C comme le Cyclamen .

Dans le même ordre d’idée, on participe au programme de relance de la production des Violettes de Toulouse (culture hivernale à basse température).
Après 3 ans de multiplications une maladie  détruit la totalité des plantes. Nous devons donc  abandonner  cette production.

Depuis 2007, une gamme de lianes et de plantes méditerranéennes est développée pour renouveler notre offre pour les particuliers.

Nous sommes membre fondateur du magasin de produits fermiers en vente directe (SAS SOYONS FERMES) qui ouvre ses portes en mai 2009 à l’entrée de Grenade sur Garonne.

En 2011 nous proposons ainsi 225 variétés de rosiers de jardin, toute la gamme des plantes à massif de saison, de nombreuses plantes fleuries en plus des fleurs coupées: roses du printemps à l’automne, cyclamen l’hiver, jonquilles et pivoines au printemps.

En 2012, notre gamme s’étoffe avec les fraisiers, des petits fruits, des aromatiques et de nouvelles vivaces.

Depuis 2013, la production de roses coupées pose de gros problèmes sanitaires, car les changements de réglementations françaises permanents conduisent à la disparition de toutes les spécialités homologuées utilisables et efficaces. La lutte biologique n’est pas au point et hors de prix compte tenu des tarifs des roses d’importation que l’on nous impose et oppose.

L’abandon de cette production, pourtant à la base de notre entreprise est donc décidée début 2014, la mort dans l’âme. Cela entraine le premier licenciement de salarié depuis l’ouverture de l’exploitation.

La place « libérée » est utilisée pour installer de nouvelles vivaces. Les autres cultures continuent naturellement.

Notre objectif est toujours de proposer des fleurs fraîches et des produits de qualité, plantes de saison adaptées au climat toulousain, bien racinées, en gros contenant pour une excellente reprise et tenue, et d’un maximum de variétés pour chaque espèce. Mais ces plantes doivent pouvoir être produites en minimisant au mieux leur empreinte écologique, dans nos conditions de culture (serre maintenue seulement en hors gel), de calendrier (jeunes plants, gourmands en chaleur, installés seulement  en début de printemps) et ayant un état sanitaire satisfaisant malgré la raréfaction des traitements.

Le choix des variétés produites est donc guidé par ces conditions radicales. Nous supprimons de notre disponible toutes les plantes qui ne peuvent pas survivre à ces contraintes.

Tout le cycle des productions se fait avec le souci du respect de l’environnement et en appliquant le slogan
« zéro rejet/ zéro déchet ». Ainsi nous récupérons les contenants de culture si vous nous les ramenez.

En 2011,  nous plantons 500 noisetiers afin de diversifier nos productions avec une entrée en production prévue en 2017.

Fin 2015, les associés de Soyons Fermes décident de se séparer et de fermer le magasin de producteurs de Grenade.

L’idée de poursuivre la fourniture de produits locaux à nos clients avec les maraichers et arboriculteurs qui travaillent alors avec nous se développe.

Nous profitons de l’existence sur l’exploitation du local désaffecté de conditionnement des roses pour le transformer en  dépôt de fruits et légumes. Issus de producteurs locaux, en culture conventionnelle ou biologique, ces produits sont proposés à tous les amateurs d’aliments sains, de saison et de proximité depuis janvier 2016.

 

Translate »